Lundi 31 :

            Fin de week-end à Cusco…

Mardi 01 :

            Levé 5h45 car j’ai le bus à 6h45.

10h de bus sont au programme. Et oui, au Pérou, on parle en heure de trajet et non en distance !!!

Quand je suis rentré à Munay Wasi, personne ne m’attendait. Tout le monde pensait que je rentrerais avec Caro, qui au final était partie à Cusco le lundi car sa Wawa wasi était aussi fermée. Elle ne le savait pas.

Mercredi 02 :

            Levé 7h20.

J’ai attendue les maîtresses à l’école mais personne n’est venu. Normal puisqu’au Pérou c’est aussi férié le 2 Nov. Personne ne m’avait prévenu. Mais ce n’est pas bien grave, une autre journée repos et travail de dossiers en perspective…

 Jeudi 03 :

            Reprise de l’école.

Aujourd’hui il y a une réunion entre les « professoras » et le bureau de Munay Wasi. Monique, la présidente française, est présente. Divers sujets sont abordés comme la reconduite de l’école à Munay, les différents travaux a effectuer dans l’école, l’alfafa (plante avec laquelle est fabriqué l’extrait foliaire : sorte de complément alimentaire riche en vitamines), …

J’irais aussi aider d’autres volontaires à déplacer des « adobe » (parpaing local en terre donc plein). C’est super lourds. Une « mama » qui a perdu son mari dans des conditions horribles (je vous passe les détails), voit la construction de sa maison rester au point mort. Nous iront donc donner un coup de main à déplacer ces pierres pour les rapprocher de la maison et ainsi faciliter le travail de construction. Il nous aura fallu 4 allers/retours.

A la bibliothèque, les petits semblent prendre possession du « coin » que je leur ai emménagé. Ils ne « èrent » plus dans la bibliothèque et restent à jouer et regarder des livres sur le matelas.

SANY0603

Vendredi 04 :

            Aujourd’hui j’arrive en classe avec un crumble chocolat aux pommes. Les « professoras » sont super contentes et rebaptisent le gâteau « Cake Federico ». Il faut dire que les gâteaux ne sont pas très répandus au Pérou. Elles ne connaissent pas ce dessert.

A l’école, je trouve bizarre, car aujourd’hui il n’y a que 3 enfants. Les « professoras » m’expliquent alors qu’il y a une grève des « campesinos » de la ville, car des compagnies de mines étrangères polluent les eaux des « rios ». Les enfants sont donc restés chez eux. De toute façon, elles auraient renvoyé les enfants à la maison à 10h30 car elles devaient aller voter le représentant des profs à l’éducation nationale.

Le soir nous partirons manger à l’Anticuccho (resto de brochettes cuites au feu de bois) pour fêter le départ d’Olivia, Aurélie et Chloé (volontaires de Munay). C’était excellent !!! La soirée se poursuivra chez Rodrigo, ami péruvien d’un volontaire de Munay.

Samedi 05 :

            Levé 8h30.

Nous faisons des au revoir aux filles qui rentreront 1h plus tard car aucun bus ne peut partir d’Andahuaylas. C’est toujours la grève.

Le reste de la journée sera tranquille, comme un samedi.

Une nouvelle tentative de départ sera faites par les filles à 19h30.

Le soir, ce sera soirée pizza au four. Petite soirée sympa entre volontaires et amis de Munay.

SANY0598

Je serais réveillé à 00h par les filles qui n’ont toujours pas réussies à partir de la ville. Les « campesinos » bloquent la seule route qui permet de rentrer et sortir de la ville.

Dimanche 06 :

            Tout le monde est de nouveau à Munay car personne ne peut sortir de la ville. Il n’y a pas non plus de Feria car celle-ci a été annulée.

Le reste de la journée sera tranquille avec un beau soleil en prime.