Lundi 21 :

            Aujourd’hui, à l’école, la maîtresse des 5 ans est arrivée avec un espèce de tuyau branché dans la main. Comme elle a eu une infection le week-end, je suppose qu’on lui a posé une perfusion. J’irais donc l’aider dans sa classe.

Au programme, comptage de pattes d’animaux et écriture des chiffres correspondants, cours sur la naissance et collage d’un veau dans une vache, et « gribouillis » de couleurs sur une feuille blanche.

Avec la maîtresse nous mettrons du cirage sur toutes les feuilles de « gribouillis » des enfants pour l’activité du lendemain.

Comme par hasard, à ce moment là, il n’y a plus eu d’eau qui sortait du robinet. Pratique quand on a les mains pleines de cirage noir. Nous avons donc été au « rio » devant Munay pour se nettoyer les mains.

A la bibliothèque, après avoir lu quelques histoires avec les enfants, nous effectuerons les inscriptions pour le concours de lecture et je continuerais mes marionnettes avec l'aide de Constance.

DSC02110 DSC02111

Mardi 22 :

            Toujours dans la classe des 5 ans, car la maîtresse n’est pas guérie.

Nous avons continué le travail de la veille (souvenez-vous celui avec le cirage). Les enfants, munis d’un clou, ont du gratter le cirage pour faire apparaître les couleurs. Ils ont ainsi pu dessiner.

Ensuite la maîtresse a proposé quelque chose d’original et de trop bien. Par contre en France je ne sais pas si ça serait autorisé (surement pas d’ailleurs). Elle a placé des bougies au milieu de chaque table et a donner des cires jaunes aux enfants. Ceux-ci devaient chauffer les cires et les faire couler sur une feuille où il y avait un dessin de soleil dessiné. Bon, autant vous dire que certain se sont légèrement « quemado » (brulé) les doigts…mais rien de grave !!! Au moins maintenant ils savent que le feu ça brûle !!!

Mercredi 23 :

            De retour en classe avec les 3 ans, la prof n’est pas là. Je proposerais une activité « collage »et une activité « graphisme ». Ils devront redonner sa couleur à une orange et repasser avec un crayon des vagues, lignes, dents de scie...

Le soir, en sortant de Munay, nous faisons connaissance avec 5 nouveaux volontaires qui viennent tous juste d’arriver.

Jeudi 24 :

            Aujourd’hui c’est la maîtresse des 5 ans qui me demande de faire la classe car elle doit parler avec des parents.

3 fiches sont au programme ce matin. Il faut même raconter une histoire en espagnol. Bizarrement je me sens super à l’aise…

Avec la première, il faut expliquer aux enfants qu’il y a des animaux qui naissent dans des œufs, contrairement à eux. Dans la deuxième, je dois lire une histoire d’animaux dans la forêt et les enfants doivent replacer les animaux (autocollants) au bon endroit sur leur feuille/forêt vierge. Dans la dernière, ils doivent reconnaître les images dont le nom a la même rime à la fin.

Vendredi 25 :

            Aujourd’hui je suis en classe avec les enfants de 3 ans, à nouveau seul. La maîtresse a une nouvelle réunion au ministère.

J’ai donc fait faire du collage aux enfants. Ils devaient colorier une grenouille. J’en profiterai pour leur parler du conte de marionnettes que je leur lirais le mardi de la semaine suivante.

SANY0665         SANY0668

Samedi 26 :

            Ce matin, je vais faire les photocopies des textes du concours de lecture.

Le concours est sensé commencer à 15h mais la ponctualité légendaire péruvienne repoussera l’heure de début à 15h40.

Nous avons organisé le concours en 3 parties : lecture de texte, questions sur le texte et dessin. Nous avons fait trois catégories : les 4/6 ans, les 7/11 ans et les 11et +. J’ai lu le texte aux petits et ils ont directement dessiné ce qu’ils voulaient.

Ca c’est bien passé mais avec une 30aine d’enfants âgés de 4 à 16 ans, je suis ressorti de la bibliothèque avec un mal de crane horrible.

DSC00901

Le soir, je devais aller manger chez une prof pour son anniversaire mais un gros orage a éclaté, je me suis retrouvé dessous et j’ai fini tout mouillé jusqu’au caleçon. Résultat je suis rentré me changer et comme ça ne s’arrêtait pas je n’y ai pas été. Ely a d’ailleurs appelé pour savoir s’il ne m’était rien arrivé. Je lui répondrais « estoy mojado hasta el slip » lol. Après un gros fou rire de sa part, j’apprendrais plus tard que c’était « la ropa interior » mais elle a compris !!!

J’ai fini la soirée avec tous les volontaires à Munay au sec. Au repas, de la viande marinée. C’était cool !!!

Dimanche 27 :

            Aujourd’hui, ce sera Feria, dossiers, journal, internet…